Les sentiers de randonnée à San Francisco March 01, 2016

Les sentiers de randonnée à San Francisco

En plus de ses arts, de sa culture et de ses restaurants à la renommée internationale, San Francisco peut également se vanter de proposer de nombreuses merveilles naturelles. Baladez-vous dans les forêts de séquoias, profitez des vues surplombant l'océan à couper le souffle et découvrez la richesse historique de cet endroit, le tout sans quitter la ville. Étirez vos jambes, respirez l'air frais et profitez d'une délicieuse journée à San Francisco dans l'un de ces endroits magnifiques. 

PARC RÉGIONAL D'ANGEL ISLAND

Des vues époustouflantes accessibles après des efforts physiques raisonnables, enrichies par une leçon d'histoire : une aventure tout-en-un ! Après avoir servi de centre d'immigration, la plus grande île de la baie de San Francisco propose désormais deux randonnées qui vous feront découvrir des paysages différents à chaque tournant. Le circuit facile et presque plat de 8 km faisant le tour de l'île vous permet de découvrir des collines verdoyantes, des criques rocheuses, de magnifiques fleurs sauvages (en particulier au printemps) et à l'occasion, d'observer des scènes de la vie sauvage. Placez la barre plus haut et atteignez le sommet de l'attraction principale de l'île, le mont Livermore, grâce à une randonnée plus sportive de 8 km qui associe les sentiers Northridge et Sunset et qui attirera votre attention avec ses vues panoramiques de San Francisco par temps clair.

BON À SAVOIR : les visiteurs sont moins nombreux hors saison (hiver et printemps). Avant d'embarquer, vérifiez la météo : les jours sans nuage garantissent des vues prolongées. Et le plus important, ne ratez pas le dernier ferry retournant sur le continent ! 

LANDS END TRAIL 

Ce sentier populaire vous fera découvrir de nombreux paysages magnifiques et vous permettra de prendre des photos sensationnelles du Golden Gate Bridge ainsi que d'autres monuments locaux. À la fin de ce sentier de 5,5 km, les voyageurs intrépides découvriront les ruines des bains Sutro, qui ont brûlé en 1966, ainsi que des vues du littoral à couper le souffle. Si vous souhaitez prolonger le voyage, continuez à marcher sur 2 km jusqu'à China Beach. 

BON À SAVOIR : partez de bonne heure le matin pour éviter la foule. Par temps de brouillard, la température peut être extrêmement fraîche, prévoyez plusieurs couches de vêtements pour être toujours à l'aise lorsque le soleil perce le brouillard et réchauffe l'air ambiant.  

PRESIDIO 

L'actuel parc, où s'était établi en 1776 un avant-poste militaire espagnol, comprend 38,6 km de sentiers variés. La promenade du Golden Gate (6,9 km) se fait sur un sentier côtier large et plat qui offre des vues incroyables sur le Golden Gate Bridge. Si vous souhaitez faire un peu plus d'exercice et observer des scènes plus pittoresques, prenez l'Ecology Trail, un trek de 2,25 km traversant une grande forêt de séquoias et sur lequel se trouve l'Inspiration Point, l'un des belvédères les plus appréciés du parc. 

BON À SAVOIR : il existe plus d'une douzaine de sentiers dans le parc. Planifiez votre visite à l'avance à l'aide des descriptifs des sentiers, des cartes et des informations relatives au transport public disponibles sur le site Web de Presidio Trust : presidio.gov/explore/trails  

MOUNT DAVIDSON

Avec une altitude maximale de 282 mètres, le Mount Davidson est le point culminant de San Francisco. Connu familièrement sous le nom de la « colline à la croix », ce trek aisé et circulaire d'1,6 km est parsemé de gros eucalyptus, de mûriers et de lierres. Il existe plusieurs chemins pour se rendre au sommet : si vous voulez aller vite, restez sur le sentier principal, qui ne présente pas de difficultés, en haut de Dalewood Way jusqu'à atteindre la croix colossale qui a fait une brève apparition dans le film « L'inspecteur Harry » sorti en 1971. Bien que les vues au sommet du Mount Davidson soient incroyables par temps clair, les environs peuvent être tout aussi impressionnants par temps de brouillard que les bruits étouffés de la ville voisine et l'écho du chant des oiseaux des bois.

BON À SAVOIR : même si les terrains alentours ont été aménagés, les sentiers ne sont pas clairement signalés. Pour éviter de vous perdre dans la forêt, assurez-vous de porter une attention particulière à chaque sentier, surtout une fois que la nuit est tombée.

MOUNT SUTRO 

Une note de magie se répand sur les sentiers du Mount Sutro lorsque la brume se développe dans la baie pendant les mois d'été et enveloppe la cime des arbres  s'élevant à plus de 30 m. C'est si paisible qu'il est facile d'oublier que vous êtes toujours en ville. Situées à l'est du quartier Inner Sunset, les accès aux sentiers peuvent être difficiles à trouver (par exemple, le point de départ au croisement de la 17ème  Street et de Stanyan Street est un escalier en bois s'élevant entre deux maisons), mais les vues que vous découvrirez valent le détour. 

BON À SAVOIR : ce sentier n'est pas le meilleur choix pour des parents accompagnés de leurs jeunes enfants. Les sentiers ne sont pas pavés donc vous ne pourrez pas passer avec une poussette, et la pente est raide par endroits. 

TWIN PEAKS

Présentes sur la liste de chaque touriste, les Twin Peaks sont une merveille à ne pas rater. Baptisées par les premiers colons espagnols « Los Pechos de la Choca » (Les seins de la vierge), ces deux pics adjacents offrent des vues à 360° de la ville, de la baie et des alentours. Alors que la plupart des visiteurs choisissent d'explorer le pic Eureka (au nord) et disent que cela a été suffisant pour remplir leur journée, le pic Noe (au sud) est souvent plus calme et permet de découvrir une grande variété d'animaux et de plantes. Bien que ce trek court de 800 mètres soit de niveau facile à intermédiaire, rappelez-vous qu'il est constitué d'ascensions et descentes courtes mais raides. 

BON À SAVOIR : avec un point culminant à plus de 274 m, les visiteurs sont exposés aux éléments. Habillez-vous en conséquence et pensez au vent, au brouillard et à l'érosion.

AU-DELÀ DE SAN FRANCISCO

Certains des sites naturels les plus incroyables  de la Californie vous font signe, à quelques encablures de la ville.  

MARIN HEADLANDS 

Ces collines situées au nord de la ville sont parcourues par des sentiers conduisant à d'anciennes installations militaires et à des falaises rocheuses ; les amoureux de la nature et les passionnés d'histoire seront donc ravis. Rouvert en 2012, le phare Point Bonita est une aventure amusante. 

MOUNT TAMALPAIS 

La raide ascension du pic, simplement surnommé Mount Tam par les habitants locaux, récompense les randonneurs avec des vues du comté de Marin, de San Francisco et (par temps clair) des îles Farallon. Le sentier menant au sommet nécessite le port de chaussures robustes, et la plupart des sentiers n'offrent aucune source d'eau, donc soyez prévoyants. 

MUIR WOODS 

Ce monument national qui reprend le nom du naturaliste respecté John Muir abrite de magnifiques forêts de séquoias et des kilomètres de sentiers qui attendent que vous les exploriez. Pour les visiteurs sans voiture, une navette permet d'accéder au parc les week-ends et pendant les mois d'été. Plus d'informations sont disponibles à l'adresse nps.gov/muwo.

PARC RÉGIONAL DU MOUNT DIABLO

Montagne sacrée gravie par presque toutes les communautés indiennes de Californie, le pic isolé connu sous le nom de Mount Diablo s'élève à 1 173 m et est visible depuis la baie de San Francisco. Avec une surface de plus de 80 km2, le parc est parsemé de sentiers de niveau intermédiaire à difficile permettant des randonnées sur une demi-journée.