July 07, 2019

PARTEZ SEUL À PIED À LA DÉCOUVERTE DE CHINATOWN, DE NOB HILL ET DE NORTH BEACH

Découvrez Chinatown, Nob Hill et North Beach

Point de départ : Grant Ave. et Bush St.

Arrivée : Lombard St. et North Point St.

Distance : 4 km ; 5 100 pas ; 50 minutes

Raideur de la pente : 5 sur 5

Chinatown

1. La Porte du Dragon (intersection de Grant Ave. et Bush St.)

La Porte du Dragon marque l’entrée du quartier chinois. Surmontée de tuiles vertes, cette grande arche à deux niveaux porte l’inscription  Tout ce qui est sous les cieux est pour le bien du peuple , une phrase prononcée par le père de la Chine moderne, le Dr. Sun Yat-sen. Construite en 1970, elle est orientée plein sud, selon les principes du feng shui, et est flanquée de deux statues de lions censées chasser les mauvais esprits.

Continuer vers le nord sur Grant Ave.

2. Old St. Mary’s Cathedral (660 California St.)

Plus ancienne cathédrale de Californie, Old St. Mary’s a été construite en 1854 par des ouvriers chinois. Le granite qui a servi à bâtir la cathédrale vient de Chine et les briques de Nouvelle-Angleterre. À l’époque de sa construction, la cathédrale était entourée de maisons closes. En levant les yeux vers l’horloge qui orne le clocher, les visiteurs de ces maisons de mauvaise vie pouvaient lire un verset de la Bible :  Fils, regarde l’heure et fuis le mal. 

Prendre à gauche sur California St.

(Remarque : Si la pente de California St. vous paraît trop raide, montez dans le tramway ! Demandez à descendre à Grace Cathedral.)

Nob Hill

3. Grace Cathedral (1051 Taylor St.)

La première bâtisse de Grace Cathedral fut détruite lors d’un incendie à la suite du tremblement de terre de 1906. La famille Crocker a alors fait don de sa propriété de Nob Hill, détruite dans l’incendie, à l’Église pour qu’y soit bâtie la nouvelle cathédrale épiscopale. Les visiteurs du monde entier se pressent dans la cathédrale pour admirer les mosaïques de De Rosen, une réplique des Portes du paradis de Lorenzo Ghiberti, les deux labyrinthes, le retable de Keith Haring dédié aux personnes mortes du SIDA, le mobilier médiéval, les 44 cloches du carillon et les trois orgues.

Prendre à droite sur Washington St.

4. San Francisco Cable Car Museum (1201 Mason St.)

Pénétrez dans les entrailles du légendaire tramway de San Francisco ! Bien plus qu’un agréable musée où en apprendre davantage sur les tramways qui parcourent la ville, le San Francisco Cable Car Museum abrite la mécanique qui fait fonctionner le réseau entier. Cerise sur le gâteau : le musée est gratuit ! Vous êtes invité à découvrir le système de poulies qui entraîne le câble et à voir à l’action le câble sous-terrain lui-même.

Prendre à droite sur Powell St., puis à gauche sur Clay St.

5. Chinese Historical Society (965 Clay St.)

Ouvert gratuitement au public le premier jeudi du mois, le Chinese Historical Society of America Museum est la plus vieille organisation du pays consacrée à l’interprétation, à la promotion et à la préservation de l’histoire et des contributions politiques, culturelles et sociales des Chinois aux États-Unis. Fermé le dimanche.

6. Waverly Place (entrée par Clay St.)

Voici une ruelle si adorable qu’il est difficile de s’imaginer qu’elle fut le théâtre d’une bataille de tongs pour une jeune fille chinoise en 1879. Créés pour protéger la population chinoise nouvellement émigrée aux États-Unis, les tongs sont ensuite devenus des bastions du crime organisé.

Raccourci !

Prenez à gauche sur Portsmouth Square pour voir la plaque commémorant le lieu où fut bâtie la première école de Californie, une réplique de la Déesse de la Démocratie de la place Tiananmen et des résidents du quartier jouer aux cartes et aux dominos.

7. Portsmouth Square (intersection de Clay St. et Kearny St.)

En 1846, John B. Montgomery, capitaine du sloop-of-war Portsmouth, est entré dans la place centrale de cette ville alors mexicaine, a hissé haut le drapeau américain et déclaré que Yerba Buena et ses quelque centaines d’habitants faisaient partie des États-Unis. Un an plus tard, la ville était renommée San Francisco. En 1848, lorsque débuta la période de la ruée vers l’or, cette place n’était encore qu’un petit enclos entouré de tentes. En 1850, une ville de 25 000 habitants s’était développée autour de cette place.

Prendre à gauche sur Kearney St.

8. Buddha’s Universal Church (720 Washington St.)

Une poignée de paroissiens bénévoles a construit cette église, l’une des plus grandes églises bouddhistes des États-Unis, pendant plus de dix ans. Quand ils s’attelèrent à la tâche, l’Église n’était qu’un bâtiment de briques délabré, célèbre pour avoir été le théâtre de la grève des ouvrières du vêtement de 1938.

9. City College of San Francisco, Chinatown (808 Kearny St.)

Fondé en 1935, le City College of San Francisco (CCSF) est l’un des plus anciens collèges communautaires du pays. Offrant 50 programmes universitaires et 100 disciplines professionnelles, le CCSF accueille une population multiculturelle de 70 000 étudiants, répartis sur plusieurs campus. Il est l’une des pierres angulaires de la communauté et des entreprises de San Francisco.

10. Manilatown I-Hotel (848 Kearny St.)

Construit en 1907 au cœur de Manilatown pour offrir aux habitants de la ville des logements à bas coût, l’International Hotel a été le point de départ de la révolution sociale à la fin des années 1960. À l’époque turbulente des années 1960 et 1970, plusieurs promoteurs se sont livrés à des expulsions massives, contribuant à faire de l’I-Hotel un symbole de la lutte sociale, celle même qui allait se traduire par une vague de protestations massives. 30 ans plus tard, la Manila Heritage Foundation et une centaine de logements à bas coût ont vu le jour, donnant un nouveau souffle à l’I-Hotel. Découvrez-le de l’intérieur. (Du mercredi au dimanche, 13 h 00 - 18 h 00)

North Beach

11. Columbus Tower/Sentinel Building (916 Kearny St.)

Facilement identifiable à sa façade et à son joli dôme vert, la Columbus Tower et ses sept étages ont résisté au tremblement de terre de 1906, avant de devenir le lieu où la salade César aurait été inventée. Le groupe américain de musique folk, The Kingston Trio, y a enregistré ses albums avant de le vendre à Francis Ford Coppola qui en fit le siège de son studio de production, American Zoetrope Studios. Barbara Streisand aurait aussi enchanté ces lieux.

Prendre à gauche sur Columbus Ave.

12. Vesuvio Café (255 Columbus Ave.)

Ancien lieu de rassemblement de la Beat Generation, cet historique bar populaire est connu pour avoir accueilli nombre de poètes et musiciens de jazz.

13. City Lights Bookstore (261 Columbus Ave.)

Première librairie des États-Unis à vendre exclusivement des livres brochés. Son propriétaire, Lawrence Ferlinghetti, s’est fait connaître lorsqu’il a été poursuivi pour obscénités après avoir publié le recueil  Howl and Other Poems  d’Allen Ginsberg. Il a gagné ce procès et son soutien aux auteurs de la Beat Generation a contribué à la popularité de ce mouvement.

Traverser Broadway du côté est de la rue.

14. Intersection des avenues Broadway et Columbus.

North Beach, quartier chaud et animé au riche patrimoine italien et ancien centre de la culture Beatnik, a été fondé alors qu’il était encore flanqué de la désormais disparue Barbary Coast (1848-1858). North Beach était alors une plage. La crique a été remblayée après le tremblement de terre et l’incendie de 1906.

15. Condor Club (560 Broadway)

Le Condor Club a joué un rôle majeur dans la révolution sexuelle en devenant la première salle de spectacle seins nus (1964) et nu intégral (1969) du pays. L’illustration de 12 mètres de haut représentant la stripteaseuse Carol Doda avec deux voyants rouges au niveau de la poitrine a été retirée en 1992, mais si vous jetez un coup d’œil à l’intérieur, vous pourrez l’apercevoir à côté de la porte d’entrée !

16. Le Beat Museum (540 Broadway)

La Beat Generation est un mouvement d’écrivains, d’artistes et de philosophes né dans les années 1950 à San Francisco. Le poète et écrivain Jack Kerouac en est le représentant le plus célèbre. Le musée abrite une vaste collection de souvenirs, dont des manuscrits originaux, des livres rares, des lettres, des effets personnels et d’autres objets qui témoignent de la culture Beat.

Lever les yeux.

17. Language of the Birds (intersection de Broadway et Columbus Ave.)

Les livres lumineux suspendus au-dessus de la tête des passants à cette intersection sont la première des deux installations d’art de Brian Goggin et Dorka Keehn que vous rencontrerez sur la 49 Mile Scenic Walk de San Francisco.

Prendre à droite sur Grant Ave.

18. Intersection des avenues Grant et Columbus.

Columbus Ave. est la voie la plus prisée des touristes pour traverser North Beach, mais Grant Ave. est l’artère de North Beach la plus courue par les habitants de la ville. Vous y trouverez des pâtisseries et plusieurs magasins de musique, d’antiquités et d’art. Repèrerez-vous le mur des graffitis de 49 Mile Drive du côté est de la rue ?

19. Caffe Trieste (601 Vallejo St.)

Son fondateur, Giovanni Giotta, affirme que Caffe Trieste a été le premier bar à espresso de la côte ouest et que sans lui, les Américains n’auraient jamais adopté le cappuccino. Dans les années 1950 et 1960, le café était un lieu de rassemblement de la Beat Generation.

Détour : prendre les escaliers de Filbert St. jusqu’à la Coit Tower

Certes, ça grimpe, mais vous êtes déjà à mi-chemin sur Telegraph Hill. Pourquoi ne pas aller jusqu’au bout et découvrir la Coit Tower de près ?

Grande admiratrice des pompiers de la ville, Lillie Hitchcock Coit laissa un tiers de sa fortune au comté de San Francisco pour embellir la ville qu’elle aimait tant. Nous vous laissons le soin de décider si la tour qui porte son nom représente une lance à incendie, une colonne grecque ou autre chose en honneur aux pompiers de l’Engine Company No. 5.

Sur Grant Ave., prenez à droite sur Filbert St. Vous verrez un panneau vert indiquant  Stairs to Coit Tower  au bout de Filbert St.

Commencez à grimper ! Si vous avez besoin de faire une pause, arrêtez-vous à mi-chemin et retournez-vous pour admirer la vue.

Une fois en haut, prenez des photos, visitez la tour (la visite des peintures murales est gratuite), puis redescendez vers Grant Ave. pour la suite de l’itinéraire.

Continuer vers le nord sur Grant Ave. et tourner à gauche sur Lombard St.

Tandis que vous longez le terrain de jeu Joe DiMaggio Playground, nommé en honneur à la légende du base-ball, à gauche sur Lombard St., tendez l’oreille pour entendre le son des cloches de la cathédrale Saints Pierre-et-Paul de San Francisco.

Prendre à droite sur Mason St.

21. Fior D’Italia (2237 Mason St.)

Fior D’Italia se présente comme le plus ancien restaurant italien des États-Unis.

Continuer vers le nord sur Mason St.

22. Ginsberg’s Dublin Pub (400 Bay St.)

Ce bâtiment abritait autrefois le Ginsberg’s Dublin Pub, l’un des bars préférés des hommes de la mer. Construit en 1906, il a fermé ses portes en 2011.

Continuer vers le nord sur Mason St.

23. International Longshore and Warehouse Union (ILWU) (400 North Point St. et Mason St.)

En 1902, sur les quais de la côte Pacifique, les membres du syndicat ILWU ont  mis sur pied une union démocratique et militante, défendant l’idée que la solidarité avec les autres travailleurs et syndicats était ce qui allait leur permettre d’accéder à la sécurité économique et de construire un monde pacifique et de  bâtir une vie meilleure pour eux-mêmes et pour leurs familles. 

Cette visite autonome se termine à quelques pâtés de maisons de Fisherman’s Wharf et de PIER 39, deux autres lieux incontournables de San Francisco.

En 2013, Kristine Poggioli et Carolyn Eidson ont pris de nouvelles habitudes, plus saines : elles allaient parcourir à pied la route historique de San Francisco, la 49 Mile Scenic Drive. Après avoir redécouvert chaque coin de leur ville, Kristine et Carolyn ont décidé d’écrire un recueil de leurs péripéties : Walking San Francisco’s 49 Mile Scenic Drive. Elles ont continué de partager leur amour de la ville en organisant des visites guidées le long de leurs parcours préférés, partageant leurs expériences avec des touristes du monde entier.

Trouver un hôtel

 

COMMENT LES VISITEURS VOIENT SF