July 08, 2019

PARTEZ SEUL À PIED À LA DÉCOUVERTE DE THE MISSION

En dépit de ses célèbres collines et de ses nombreux microclimats, San Francisco est une ville qu’il vaut mieux explorer à pied. Si vous avez envie de découvrir les quartiers les plus célèbres de la ville, suivez cet itinéraire autonome, élaboré par Kristine Poggioli et Carolyn Eidson. Voici l’un des 17 itinéraires que vous retrouverez dans leur livre, Walking San Francisco’s 49 Mile Scenic Drive, et dont nous publions une version abrégée sur notre site.

Découvrez Mission District à San Francisco

Ensoleillé, artistique et vibrant, The Mission est le quartier le plus ancien de San Francisco. Cet itinéraire vous emmènera tout du long d’un grand boulevard bordés de palmiers, d’églises anciennes, de bâtiments historiques et de maisons de style victorien et édouardien. Partez à la découverte des rues et ruelles du quartier, essayez les lieux de restauration qui flanquent Dolores Park, grimpez tout en haut des collines et admirez la vue superbe qui s’étale sous vos yeux. Si vous avez envie de plonger plus encore au cœur de San Francisco, nous vous proposons un itinéraire de retour différent.

Point de départ : Intersection de Market St. et 14th St.

Arrivée : Intersection de Cesar Chavez St. et Mission St.

Distance : Itinéraire principal : 3 km ; 3 800 pas ; 40 minutes

Retour : 3 km ; 3 800 pas ; 40 minutes

Raideur de la pente : 3 sur 5

À l’intersection de Market St., Church St. et 14th St., démarrez devant le bâtiment qui fait face à Safeway. Dirigez-vous vers l’est (en descendant) sur 14th St. et tournez à droite sur Dolores St.  

1. Dolores Street

Le parcours vallonné de ce boulevard est particulièrement beau. Dolores St. est si large que la rue a fait office de barrière impromptue lors de l’incendie qui s’est déclaré après le tremblement de terre de 1906. Les bâtiments de style victorien qui ont survécu à ces drames se trouvent du côté ouest, tandis que les bâtiments de style édouardien sont à l’est. Des historiens affirment que c’est au gardien du Golden Gate Park, John McLaren, que l’on doit les palmiers qui ornent l’avenue ; celui-ci aurait décidé de les planter en préparation de l’Exposition universelle de 1915. D’autres sources prétendent que les palmiers sont hérités de l’exposition même et qu’ils ont été transplantés sur Dolores Street une fois celle-ci terminée. Quelle que soit la vérité, il faut bien admettre que ces grands palmiers confèrent un charme certain à cette grande rue.

Continuer vers le sud sur Dolores St.

2. Tanforan Cottages (214 et 220 Dolores St.)

Construites dans les années 1850, ces deux maisons en bois rouge sont certainement les deux plus anciennes de la ville. L'endroit idéal pour une brève séance photo !

Continuer vers le sud sur Dolores St.

3. Sha’ar Zahav et la première église mennonite de San Francisco (290 Dolores St.)  

La congrégation de Sha’ar Zahav est une synagogue de judaïsme réformé. Elle a été établie en 1977. La première église mennonite de San Francisco accueille une communauté anabaptiste. Elles se partagent ce remarquable bâtiment vert.

Continuer vers le sud sur Dolores St.

4. Mission Dolores (3321 16th St.)

Fondée en 1776, la mission Saint-François-d’Assise est l’édifice le plus ancien encore intact de la ville de San Francisco. Le cimetière Mission Dolores est l’un des trois sites d’inhumation dans l’enceinte de la ville. Bien que nombre de bâtiments de Mission Dolores aient été laïcisés après 1835 (devenant un hôpital, une brasserie allemande, des bars, une salle de jeux, etc.), la paroisse est encore en activité.

Continuer vers le sud sur Dolores St.

5. Mission High School (3750 18th St.)

Construit en 1896, ce bâtiment abrite la plus ancienne école secondaire de San Francisco à ne jamais avoir changé d’adresse. Elle a été reconstruite dans le style baroque espagnol après un incendie au milieu des années 1920 (même si une grande partie des ornements d’époque ont dû être enlevés dans les années 1970 lors des efforts de construction parasismique).

Continuer vers le sud sur Dolores St.

6. Dolores Park (19th St. et Dolores St.)

Le parc occupe le site d’un ancien cimetière juif. Un camp de 1 600 réfugiés y avait élu domicile après le tremblement de terre 1906. Aujourd’hui, c’est l’un des parcs les plus appréciés de la ville. Récemment rénové, il est réputé pour ses courts de tennis, son aire de jeux pour enfants et ses vastes étendues d’herbe où il fait bon bronzer. Des événements en tous genre y sont organisés (Cinco de Mayo, Dyke March et Film in the Park Night). De délicieux lieux de restauration se trouvent tout autour. Pourquoi ne pas ne pas faire une pause gourmande ?  

Détour !

Entrez dans Dolores Park via 19th St. et grimpez les marches à côté de la cloche de la liberté mexicaine et de la statue du Père Hidalgo. Sortez du parc, prenez à gauche sur Church St. et continuez jusqu’à 20th St. pour voir la bouche d’incendie dorée.

Lors du tremblement de terre et des incendies de 1906, c’est grâce à ce « petit géant » que Mission District n’a pas été entièrement ravagé par les flammes. Tous les ans, à la date anniversaire de ce tremblement de terre, la bouche incendie reçoit une nouvelle couche de peinture dorée à 5 h 12, l’heure exacte à laquelle le séisme a détruit San Francisco à 80 %.  

Prenez à gauche sur 20th St. puis à droite sur Dolores St. pour rejoindre l’itinéraire.

7. Integral Yoga Institute (770 Dolores St.)

Une communauté spirituelle (ashram) dans un manoir de style victorien offrant des cours de hatha-yoga classique aux membres du public.

Continuer vers le sud sur Dolores St.

8. Vue sur la ville

Au niveau de Jersey St., regardez à droite pour admirer la vue sur Twin Peaks. À 25th St., regardez à gauche. Vous voyez comment les rues descendent en direction de la baie ? Cette configuration est due à l’armée de terre et à la marine de guerre des États-Unis qui utilisaient autrefois la partie ouest du front de mer. Navy St. est encore là, tandis qu’Army St. se nomme désormais Cesar Chavez.

Continuer vers le sud sur Dolores St. Tourner à gauche sur Cesar Chavez St.

Trois anciennes institutions de San Francisco se font face sur Cesar Chavez St.

9. Salvation Army Adult Rehabilitation Center (1500 Valencia St.) 

À San Francisco, l’Armée du salut offre nourriture et abris aux plus démunis depuis 1883. C’est même ici qu’est née la tradition de Noël de collecter des fonds pour les habitants les plus pauvres de la ville dans une marmite rouge. En 1891, le capitaine Joseph McFee a mis en place une marmite géante en fonte à l’extérieur du Ferry Building. Son objectif ? Collecter suffisamment de dons pour offrir un repas de Noël aux plus pauvres. 

10. St. Luke’s Hospital (3555 Cesar Chavez St.)  

Le bâtiment originel de St. Luke’s n’a pas résisté au tremblement de terre de 1906. Pendant quelque temps, l’hôpital avait pris ses quartiers sous la tribune du New California Jockey Club Race Track. 

11. 3435 Army Sign (intersection de Cesar Chavez St. et Mission St.)

Regardez tout en haut du grand bâtiment à votre droite, juste après Valencia St. Le panneau indiquant « 3435 Army Street » était autrefois l’adresse du grand magasin Sears, Roebuck and Company. 

Itinéraire de retour

À l’intersection de Cesar Chavez St. et de Mission St., tournez à gauche pour vous immerger dans le San Francisco authentique, avec son offre culinaire éclectique et ses boutiques sans pareilles dans l’un des quartiers les plus vibrants de la ville.

Mission St.

Mission Street est une artère commerciale de la communauté latino-américaine depuis les années 1940. Y faire ses courses est une aventure en soi, et le choix de restaurants y est tel que vous aurez l’impression de faire le tour du monde : Sénégal, Italie, Méditerranée, Japon, Inde, France, Thaïlande, Mexique, etc. Vous y trouverez même des restaurants vegan.  

Valencia St.

Il n’y a pas si longtemps encore, on trouvait sur Valencia Street un mélange éclectique d’ateliers de réparation de voitures, de bars glauques, d’espaces médias à but non lucratif et de boutiques tenues par des femmes et que fréquentaient les plus pauvres et les communautés latino-américaines. Aujourd’hui, la rue a pris d’autres couleurs et abrite snack-bars, galeries d’art, restaurants et établissements de la vie nocturne. Le quartier a été transformé par l’arrivée de nouveaux restaurants, bars et boutiques d’ameublement, de mode et de produits artisanaux.  

Marchez le long d’une de ces rues jusqu’à Market St. et vous aurez parcouru Mission District quasiment comme un habitant du quartier !

En 2013, Kristine Poggioli et Carolyn Eidson ont pris de nouvelles habitudes, plus saines : elles allaient parcourir à pied la route historique de San Francisco, la 49 Mile Scenic Drive. Après avoir redécouvert chaque coin de leur ville, Kristine et Carolyn ont décidé d’écrire un recueil de leurs péripéties : Walking San Francisco’s 49 Mile Scenic Drive. Elles ont continué de partager leur amour de la ville en organisant des visites guidées le long de leurs parcours préférés, partageant leurs expériences avec des touristes du monde entier.

Trouver un hôtel

 

COMMENT LES VISITEURS VOIENT SF